Cornélius en direct

Cornélius vous parle en long, en large, à tort et à travers. Le blog des Éditions Cornélius, maison d'édition française créée en 1991 et spécialisée dans la BD…

Préface Red box

Brèves


Préface Red box

Publié en 1972, Red Box (Akai Hako) tient une place à part dans la bibliographie de Toshio Saeki. En 1969, il quitte Osaka, où il travaillait dans la publicité, et monte à Tokyo avec ...

Préface de Arnaud Labelle-Rojoux - Les Nouvelles aventures de l'art

Un titre épatant. On dirait du Tintin (on est d’accord, tout est formidable dans Tintin, sauf Tintin). Ou du Mark Twain. Aventure, le mot résonne frénétique. Poursuites, pièges, ...

Postface - Les fleurs rouges

A l'occasion de la parution des Fleurs rouges de Yoshiharu Tsuge, nous vous proposons ici la postface de l'ouvrage écrite par le traducteur de l'oeuvre, Léopold Dahan. C’est avec ...

Planning Angoulême 2019

Vendredi 25 janvier 11h / 12h30 : Dédicace Jake 14h / 15h : Dédicace Delphine Panique 15h30 / 17h : Dédicace Jérôme Dubois 17h / 18h30 : Dédicace Ludovic Debeurme Samedi 26 janvier 11h ...

Préface - Yoshihiro Tatsumi, l'humanisme sans illusions

En attendant la parution de Rien ne fera venir le jour de Yoshihiro Tatsumi qui sortira le 23 août, nous vous proposons de lire en exclusivité la préface de l'ouvrage écrite par ...

Planning Angoulême 2018

Jeudi 25 janvier 14h / 15h30 : Dédicace Singeon (stand Cornélius - Nouveau monde) Vendredi 26 janvier 11h / 12h30 : Dédicace Giacomo Nanni (stand Cornélius - Nouveau monde) 14h / 15h30 ...

Tournée de dédicaces Francis est papa

À l'occasion de la sortie du dernier tome de Francis blaireau farceur, intitulé Francis est papa, Claire et Jake sillonnent la France pour signer leur dernière progéniture. Pour ne ...

Pepito 2 - La préface

Pour ceux qui ont lu Pepito dans leur enfance, il est impossible d’oublier le royaume géométrique de Las Ananas et son équipe de corsaires plus prompts à se saoûler qu’à lutter contre ...

Fascicule Smart Monkey

Pour accompagner la sortie de la nouvelle édition de Smart Monkey de Winshluss, nous avons réalisé un fascicule de 16 pages qui contient la toute première version de cette histoire ...

Planning Angoulême 2017

Jeudi 26 janvier 17h-19h : Dédicace de Ancco (Stand Coréen - Pavillon Asie) Vendredi 27 janvier 10h30-12h : Dédicace de Benoît Preteseille (stand Cornélius - Nouveau monde) 13h-15h : ...

Exposition Regard 9 à l'Espace Saint-Rémi

Il vous reste encore une petite semaine pour visiter la belle exposition du Festival Regard 9 à l'Espace Saint-Rémi! Cette exposition consacrée aux auteurs Cornélius présente des ...

Résultat concours de la plus belle Nicole

Bonjour à tous! Un grand bravo à notre gagnante du concours de la plus belle Nicole: Lucie Dartois allias Valse Noire! Et un grand merci à tous les participants! Découvrez tous les ...



Publié en 1972, Red Box (Akai Hako) tient une place à part dans la bibliographie de Toshio Saeki. En 1969, il quitte Osaka, où il travaillait dans la publicité, et monte à Tokyo avec l’espoir de devenir illustrateur dans le milieu de l’édition. Au cours des deux années suivantes, il publie les livres de dessins Saeki Toshio Gashuu (Agleman Publishing, 1970) et Saeki Toshio Sakuhin Shuu (Gakugei Shorin, 1971).

C’est en 1972, à l’initiative de l’éditeur Haga Shoten, qu’il commence à travailler sur ce qui deviendra son livre le plus célèbre. Il est encore un tout jeune artiste mais Haga Shoten, qui est réputé pour publier les œuvres d’auteurs influents comme Nagisa Oshima ou Shuji Terayama, lui donne carte blanche ; seul le titre lui est imposé comme point de départ.

Toshio Saeki réalise ce livre dans des conditions particulières. Sa femme, qu’il vient de rencontrer, est alors la proie d’un détraqué qui la poursuit où qu’elle aille. La menace grandit de semaine en semaine – le harceleur finira par tenter de la tuer avant de se donner la mort. Pour se protéger du maniaque, le couple est obligé de se cacher dans des tsurekomi yado, ces hôtels réservés aux amants qui souhaitent trouver un abri discret à leur relation. C’est sur les tables basses de ces chambres minuscules et dans ce climat si particulier que Toshio Saeki achève en deux mois les dessins de Red Box. De manière ironique, l’angoisse qui pèse sur le couple n’est pas sans faire écho aux visions qui constituent l’univers et la poésie macabre de Saeki.

Le livre, dont le design est confié au graphiste Keisuke Nagatomo, bénéficie d’une impression artisanale sur presse typographique, témoignant de l’intérêt que porte l’éditeur au travail du jeune artiste. Le prix de l’ouvrage s’en trouve inévitablement affecté, réservant celui-ci à un lectorat aisé. Mais la puissance et la crudité de ces images, le mélange inédit associant harmonieusement classicisme et modernité, valent à l’ouvrage d’être presque instantanément élevé au rang de livre culte, chef-d’œuvre de la pop culture en train de s’inventer. John Lennon et Yoko Ono ne s’y tromperont pas, insérant l’un des dessins de Red Box à la pochette de leur album Sometime in New York City (1972).

Le livre fut réédité une première fois en offset en 2007 (Wairea Publishing). Mais c’est une édition entièrement nouvelle que nous proposons ici, dégagée des effets graphiques et concentrée sur les dessins d’origine, qui bénéficient de couleurs revues par l’artiste lui-même. Pour marquer cette différence, Toshio Saeki a changé le kanji (caractère) du titre, une subtilité qui échappera aux lecteurs occidentaux mais qui ne les privera pas de la force de cette renaissance.


Jean-Louis Gauthey



Published in 1972, Red Box (Akai Hako) holds a special place in Toshio Saeki’s bibliography. After leaving Osaka in 1969, where he was working at an advertising agency, he goes to Tokyo, hoping to find illustration works in the publishing field. The following two years, he publishes the Saeki Toshio Gashuu (Agleman Publishing, 1970) and Saeki Toshio Sakuhin Shuu (Gakugei Shorin, 1971) drawing books.

It is in 1972, at the initiative of publisher Haga Shoten, that he starts working on what will become his most famous book. He is still quite a young artist, but Haga Shoten, which is famous for publishing the works of influential auteurs such as Nagisa Oshima or Shuji Terayama, gives him carte blanche, with only an imposed title as starting point.

Toshio Saeki creates this book under very particular circumstances. His wife, whom he just met, is the victim of a psychopath who follows her wherever she goes. As danger becomes more and more palpable, the harasser attempts to kill her and also commit suicide. To protect themselves from him, the couple is forced to go in hiding in several tsurekomi yado, those hotels for couples who wish to hide their relationship. It is on the small low tables of these minuscule rooms, in this strange environment, that Toshio Saeki completes the drawings for Red Box in two months. Ironically, the tension that weighs on the couple is not without echoing the visions that form Toshio Saeki’s universe and macabre poetry.

The book, the design of which is entrusted to graphic designer Keisuke Nagatomo, benefits from a special kind of printing method, letterpress printing, demonstrating the publisher’s interest for Saeki’s work. The price of the book is inevitably affected, reserving it to affluent readers. But the sheer power and crudeness of the images, the never seen before harmonious mix between classicism and modernity almost instantaneously elevate the book to cult rank, a pop culture masterpiece, hailed while the cultural movement is still in the midst of inventing itself. John Lennon and Yoko Ono clearly recognize the phenomenon, using one of the drawings from Red Box on the album cover for Sometime in New York City (1972).

The book was reedited a first time in offset in 2007 (Wairea Publishing). It is an entirely new edition that we here propose, freed from graphic effects and focused on the original drawings, which benefit from colors reviewed by the artist himself. To mark this difference, Toshio Saeki changed the kanji of the title, a subtlety that may go unnoticed to western readers, but won’t deprive them from the force of this rebirth.


Jean-Louis Gauthey



Commentaires

23 mar. 2019 02:48

Est-ce que ce livre contient des dessins différents de Rêve écarlate?

Kevin

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.