Cornélius en direct

Cornélius vous parle en long, en large, à tort et à travers. Le blog des Éditions Cornélius, maison d'édition française créée en 1991 et spécialisée dans la BD.    News / Actualités.

Ghost world

Brèves


Tournée de dédicaces Francis est papa

À l'occasion de la sortie du dernier tome de Francis blaireau farceur, intitulé Francis est papa, Claire et Jake sillonnent la France pour signer leur dernière progéniture. Pour ne ...

Pepito 2 - La préface

Pour ceux qui ont lu Pepito dans leur enfance, il est impossible d’oublier le royaume géométrique de Las Ananas et son équipe de corsaires plus prompts à se saoûler qu’à lutter contre ...

Fascicule Smart Monkey

Pour accompagner la sortie de la nouvelle édition de Smart Monkey de Winshluss, nous avons réalisé un fascicule de 16 pages qui contient la toute première version de cette histoire ...

Planning Angoulême 2017

Jeudi 26 janvier 17h-19h : Dédicace de Ancco (Stand Coréen - Pavillon Asie) Vendredi 27 janvier 10h30-12h : Dédicace de Benoît Preteseille (stand Cornélius - Nouveau monde) 13h-15h : ...

Exposition Regard 9 à l'Espace Saint-Rémi

Il vous reste encore une petite semaine pour visiter la belle exposition du Festival Regard 9 à l'Espace Saint-Rémi! Cette exposition consacrée aux auteurs Cornélius présente des ...

Résultat concours de la plus belle Nicole

Bonjour à tous! Un grand bravo à notre gagnante du concours de la plus belle Nicole: Lucie Dartois allias Valse Noire! Et un grand merci à tous les participants! Découvrez tous les ...

Concours de la plus belle Nicole

Hola les grouikos! C'est Nicole, votre bonne vieille copine! Parce que je suis géniale et généreuse, je vous offre la possibilité de gagner un exemplaire du dernier tome de Nicole (et ...

Planning Angoulême 2016

Jeudi 28 janvier 14H: Concert dessiné au théâtre avec Hugues Micol, Zeina Abirached, Alfred, Benjamin Bachelier, Richard Guerineau, Marcello Quintanilha, Dash Shaw et Bastien Vivès. ...

Vendetta

Ce week-end, ne ratez pas le festival Vendetta à Marseille, organisé par Le Dernier Cri, actuellement menacé par les blaireaux bruns de la région PACA. Le détail est ici. ...

Killoffer en direct !

Attention attention ! Ce samedi 5 novembre 2015 à 17 heures, Killoffer en personne — L'Homme/L'Auteur/Le Personnage — viendra visiter le librairie Mollat à Bordeaux pour une séance de ...

Preteseille chez Mollat

Ce samedi 5 janvier à partir de 16 heures à la librairie Mollat de Bordeaux, Benoît Preteseille viendra dédicacer ses ouvrages à l'occasion de l'exposition consacrée à sa maison ...

Dédicaces de Benoît Preteseille

Suite à la récente sortie de la bande dessinée Histoire de l'art macaque, son auteur, Benoît Preteseille, part pour une grande tournée de dédicaces. Et il ne fait pas les choses à ...

2016-06-Ghost_world_v.jpgAlerte! Enid et Rebecca, les enfants terribles de Daniel Clowes, sont de retour! En effet, le temps est venu pour Ghost world de Daniel Clowes, de rejoindre le catalogue Cornélius. C'est l'occasion pour ce grand classique, adapté au cinéma en 2001 par le réalisateur Terry Zwigoff, de profiter d'une nouvelle traduction, au plus proche du texte et de la vulgarité naturelle des deux adolescentes. Une bonne façon de découvrir ou de redécouvrir cette histoire culte, proposée pour la première fois en grand format. Ghost world c'est une immersion dans le quotidien de deux lycéennes sarcastiques qui s'apprêtent à entrer, non sans réticences, dans l'âge adulte. Pour lutter contre leur ennui existentiel, elles inventent un petit jeu malsain et partent en quête des individus les plus étranges de la ville. Les deux jeunes femmes font alors preuve d'un cynisme hors pair : moqueries et critiques à l'égard de ces inconnus sont au rendez-vous, pour notre plus grand plaisir! Une fois encore, Daniel Clowes s'impose comme le grand peintre de la cruelle banalité de la vie quotidienne.


2016-06-Ghost_world_c.jpg
Près de vingt ans après sa première parution chez Fantagraphics Books, Ghost world, dont les héroïnes ont toujours la peau grasse, est LE roman graphique emblématique de l’adolescence désabusée. Daniel Clowes s’immisce dans la vie d’Enid et Becky, à cet âge ingrat qu’elles sont prêtes à quitter, non sans regrets inavoués… En retraçant l’été des deux amies jusqu’ici inséparables – mais cela ne saurait durer –, Ghost world évoque leur petite existence minable, dans un bled tout aussi minable du fin fond des États-Unis. Enid Coleslaw (mais?! c’est l’anagramme de Daniel Clowes!) et Rebecca Doppelmeyer posent un regard glacial sur le monde et les adultes qui le peuplent, à commencer par leurs parents, qui ne sont pour elles que des enveloppes charnelles sans convictions à qui elles désespèrent de ressembler un jour. Va pourtant se poser la question, à l’issue du récit, de savoir ce qu’il adviendra de leur vie désormais. Une fois encore, Daniel Clowes crache au visage de l’Amérique conformiste et propose sa vision d’un «monde de fantômes» vide de sens, où des étincelles de beauté peuvent naître là où on ne les attend pas.


2016-06-Ghost_world_5.jpg

2016-06-Ghost_world_6.jpg

2016-06-Ghost_world_7.jpg

2016-06-Ghost_world_8.jpg

2016-06-Ghost_world_9.jpg

2016-06-Ghost_world_10.jpg
Né en 1961 à Chicago, ville réputée pour ses abattoirs, ses gangsters et ses tueurs d’enfants, Daniel Clowes apprend à lire dans les comics des années 50 hérités d’un frère aîné. Trouvant dans le dessin le moyen d’exprimer ses angoisses et ses frustrations, il publie en 1989 chez Fantagraphics Books le premier numéro de Eightball, que Chris Ware considère aujourd’hui comme le plus grand comic-book de la fin du XXe siècle. La jeunesse des années 90 se reconnaît dans David Boring ou Ghost World, récits d’aliénation misanthropes et mélancoliques, et leurs personnages que tourmentent le mal-être adolescent et la difficulté du passage à l’âge adulte dans une Amérique suburbaine à la banalité mortifère. Clowes devient alors, malgré lui, une icône de la contre-culture et du post-modernisme. Sacré “romancier graphique”, Daniel Clowes a quitté Chicago pour la Californie. Le Robert Crumb de la Génération X a perdu ses cheveux mais gagné un chien et un enfant. Il dessine pour le très sérieux New York Times Magazine des histoires au sein desquelles, cigarettes et obscénités sont bannies par contrat. Son style mélangeant observation clinique du quotidien, dérapages fantastiques et satires grotesques, a fait de lui le conteur le plus atypique et le plus précis que la bande dessinée ait enfanté depuis longtemps.


2016-06-Ghost_world_1.jpg

2016-06-Ghost_world_2.jpg

2016-06-Ghost_world_3.jpg

2016-06-Ghost_world_4.jpg
Ghost world est le quarante-deuxième livre de la collection Solange, il mesure 20,4 x 29 cm. Sa couverture est rigide avec un dos toilé. Ghost world, c'est surtout 96 pages en bichromie pour 22,50€.



Commentaires

10 sept. 2016 12:14

Lecture après lecture, un livre qui se bonifie avec l'âge et ne perd rien de son mordant. Une perle!

Jérôme
12 oct. 2016 22:13

Oups les enfants, la cuvée Chateau la Pompe est pour vous avec une petite erreur de photo sur les premières pages de garde avec les deux ados jouant au basket et sortant surement du Rayon de la Mort :)

Jetjet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.