Cornélius en direct

Cornélius vous parle en long, en large, à tort et à travers. Le blog des Éditions Cornélius, maison d'édition française créée en 1991 et spécialisée dans la BD.    News / Actualités.

Mauvaises filles

Brèves


Tournée de dédicaces Francis est papa

À l'occasion de la sortie du dernier tome de Francis blaireau farceur, intitulé Francis est papa, Claire et Jake sillonnent la France pour signer leur dernière progéniture. Pour ne ...

Pepito 2 - La préface

Pour ceux qui ont lu Pepito dans leur enfance, il est impossible d’oublier le royaume géométrique de Las Ananas et son équipe de corsaires plus prompts à se saoûler qu’à lutter contre ...

Fascicule Smart Monkey

Pour accompagner la sortie de la nouvelle édition de Smart Monkey de Winshluss, nous avons réalisé un fascicule de 16 pages qui contient la toute première version de cette histoire ...

Planning Angoulême 2017

Jeudi 26 janvier 17h-19h : Dédicace de Ancco (Stand Coréen - Pavillon Asie) Vendredi 27 janvier 10h30-12h : Dédicace de Benoît Preteseille (stand Cornélius - Nouveau monde) 13h-15h : ...

Exposition Regard 9 à l'Espace Saint-Rémi

Il vous reste encore une petite semaine pour visiter la belle exposition du Festival Regard 9 à l'Espace Saint-Rémi! Cette exposition consacrée aux auteurs Cornélius présente des ...

Résultat concours de la plus belle Nicole

Bonjour à tous! Un grand bravo à notre gagnante du concours de la plus belle Nicole: Lucie Dartois allias Valse Noire! Et un grand merci à tous les participants! Découvrez tous les ...

Concours de la plus belle Nicole

Hola les grouikos! C'est Nicole, votre bonne vieille copine! Parce que je suis géniale et généreuse, je vous offre la possibilité de gagner un exemplaire du dernier tome de Nicole (et ...

Planning Angoulême 2016

Jeudi 28 janvier 14H: Concert dessiné au théâtre avec Hugues Micol, Zeina Abirached, Alfred, Benjamin Bachelier, Richard Guerineau, Marcello Quintanilha, Dash Shaw et Bastien Vivès. ...

Vendetta

Ce week-end, ne ratez pas le festival Vendetta à Marseille, organisé par Le Dernier Cri, actuellement menacé par les blaireaux bruns de la région PACA. Le détail est ici. ...

Killoffer en direct !

Attention attention ! Ce samedi 5 novembre 2015 à 17 heures, Killoffer en personne — L'Homme/L'Auteur/Le Personnage — viendra visiter le librairie Mollat à Bordeaux pour une séance de ...

Preteseille chez Mollat

Ce samedi 5 janvier à partir de 16 heures à la librairie Mollat de Bordeaux, Benoît Preteseille viendra dédicacer ses ouvrages à l'occasion de l'exposition consacrée à sa maison ...

Dédicaces de Benoît Preteseille

Suite à la récente sortie de la bande dessinée Histoire de l'art macaque, son auteur, Benoît Preteseille, part pour une grande tournée de dédicaces. Et il ne fait pas les choses à ...

201603-Mauvaises_filles_v.jpgAvec Mauvaises filles, Ancco revient sur sa propre histoire et nous plonge dans le quotidien sombre et brutal de l'adolescence coréenne des années 90. La Corée du Sud est alors en pleine crise économique et contracte un emprunt auprès du FMI, le climat est morose et la vie difficile pour les dirigeants de petites entreprises. À la maison, à l'école ou dans la rue les jeunes filles se font frapper à la moindre bêtise. Une réalité où la violence devient systématique, ordinaire. Heureusement l'amitié n'est jamais loin pour adoucir les peines. Mais cet échappatoire se révèle dangereux lorsque la fuite du cercle familial plonge brusquement les mineurs dans le monde des adultes. Acclamé lors de sa sortie en Corée, l'album reçoit en 2012 le prix coréen de «BD d’Aujourd’hui». Par ailleurs, le Musée de la bande dessinée de Bruxelles consacre une très belle exposition à Ancco en présentant des planches originales tirées de Mauvaises filles (visible jusqu'au 10 avril 2016).


201603-Mauvaises_filles_c.jpg

Jin-joo est une mauvaise fille. Elle fume, découche, nargue ses professeurs et cause du souci à ses parents. Son père, un petit patron, n’a que ses poings pour exprimer sa peur de la voir mal tourner. Alors il la passe à tabac, régulièrement. La Corée subit la crise économique de la fin des années 1990 et la violence demeure la forme la plus simple et naturelle du contact humain. Au collège, les professeurs cognent les élèves et les anciennes rossent les nouvelles. Dans l’indifférence générale, on meurt sous les coups d’un père ou d’un petit copain. L’adolescente trouve un peu de chaleur humaine auprès de Jung-ae, la fille d’un petit voyou, encore plus paumée qu’elle. Une fugue avortée les mène jusqu’au quartier des bars à hôtesses. Le ton âpre et désespéré d’Ancco évoque le Céline de Mort à crédit. Vivre, c’est expier. Un instant de bonheur, d’insouciance, se paie comptant. Les hommes mènent des existences lourdes, tristes et solitaires, qui se révèlent vides de sens. « Dès qu’on met le pied dehors , constate Jin-joo, c’est plein de choses incompréhensibles. » Après Aujourd’hui n’existe pas, publié par Cornélius en 2009, Mauvaises filles confirme le talent unique d’Ancco. La construction multiplie les allers-retours entre le passé et le présent. Servie par un trait sec et précis, un noir et blanc désolé, elle rend inexorable et bouleversant ce voyage au bout de la nuit coréenne.

201603-Mauvaises_filles_1.jpg

201603-Mauvaises_filles_2.jpg

201603-Mauvaises_filles_3.jpg

201603-Mauvaises_filles_4.jpg

201603-Mauvaises_filles_5.jpg

201603-Mauvaises_filles_7.jpg

201603-Mauvaises_filles_8.jpg

Née le 26 octobre 1983 à Seongnam, ville proche de Séoul, Ancco dessine très tôt et le public la découvre en 2003, quand elle publie sur internet un journal en dessins qui sera ensuite édité en album. Ne se séparant jamais de son carnet de croquis, Ancco tente d’arrêter le temps en confiant au papier une trace du moment vécu, fut-il banal ou triste. « Je ne suis, écrit-elle, ni trop jeune, ni trop vieille, et je ne tiens pas à précipiter les choses. » Prenant prétexte d’épisodes de sa propre vie, qui est la vie de tout un chacun, elle dresse un tableau sans complaisance de la société coréenne tiraillée entre tradition et modernité, hantée par les fantômes de l’Histoire et bousculée par la civilisation matérialiste occidentale. Au festival d’Angoulême 2009, une exposition a été consacrée à l’univers de Sai Comics. Ancco fait partie de ce collectif underground encore petit – en nombre et en moyens – mais déjà très actif. Elle y apparaît comme le porte-parole du malaise et de la détresse de la jeunesse coréenne à travers une bande dessinée centrée sur la vie quotidienne des adolescents. Libérant ainsi la parole des adolescents coréens longtemps réprimée, Ancco est devenue une référence pour toute une génération.

201603-Mauvaises_filles_9.jpg

201603-Mauvaises_filles_10.jpg

201603-Mauvaises_filles_11.jpg

201603-Mauvaises_filles_12.jpg

Mauvaises filles est le cinquante-neuvième ouvrage de la collection Pierre, il mesure 17 x 24 cm. Sa couverture est souple avec des rabats. Mauvaises filles, c'est surtout 176 pages en noir et blanc pour 19,50€.



Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.