cornelius en direct

Cornélius vous parle en long, en large, à tort et à travers

Ne pas déranger !

Brèves


LA LOOSE

Oui, Madame la Marquise, tout va très bien. Le déménagement a commencé et se déroule à la perfection… Mais comment vous dire… Non, rien de grave, rien d'important… Un détail, une ...

La der des der! Ça continue

Pour ceux qui ont loupé notre vente de défraîchis samedi dernier, rassurez-vous! On prolonge la vente de défraîchis dans notre local encore 2 jours. Vous pouvez donc encore passer chez ...

KissKissBankBank

Grouik grouik, les bouldurs ! C’est Gilbert, le cochon de la famille Cornélius ! C’est moi qui m’occupe des sous mais je vous le dis tout net, j’aime pas qu’on m’appelle « La tirelire » ...

Quizzz !

Petit jeu du week-end. Sauras-tu reconnaître le stand mis à mal par l'ours des festivals dont il est question dans ce billet ? C'est un peu comme Carambolages sur Arte: un détail dans ...

Adieu

Oui, c'est dit, c'est promis depuis plusieurs années: nous quittons paris à la fin du mois de mars. Adieu Paris, ville misère. Bonjour Bordeaux, ville supère. Tout cela, évidemment, ...

Jean Lecointre

Vous reprendrez bien un peu de Jean Lecointre ? Quelques semaines après avoir présenté ses Péchés Chapiteaux avec la complicité du collectif Icinori, l'infatigable chirurgien du collage ...

Emmanuel Pollaud-Dulian chez Philippe le libraire

Emmanuel Pollaud-Dulian, l'auteur de la remarquable biographie de Gus Bofa, sera en dédicace ce vendredi chez notre ami Philippe le libraire. Notez bien, c'est : le vendredi 21 février ...

Angoulême suite

Me revoilà avec de nouvelles photos, car la semaine dernière, il y avait du beau monde à notre table de dédicace! Se sont succédés dans la joie et la bonne humeur Fanny Dalle-Rive, le ...

Au fait

Grouik grouik, tout le monde. Bon, voilà, c'était juste pour vous dire que pour la nouvelle année, moi aussi, j'ai pris des bonnes résolution. Déjà, j'arrête de bouffer du saucisson, ...

Angoulême, nous voilà!

Chers amis, nous partons ce matin même vers la Charente, le camion chargé, la feuille de route imprimée. Car vous le savez, le festival d'Angoulême ouvrira ses portes au public ce ...

Calendrigrouik 2014

Mes très chers grouiks, bonne nouvelle, le calendrier 2014 est arrivé! Une nouvelle année sous le signe de l'aventure car pour nous, une nouvelle vie commence bientôt, loin d'ici et ...

Willem chez Philippe le libraire

Le président dédicace! Car le saviez-vous, Traquenards & Mélodrames, la crème de la crème des bandes dessinées de Willem sortira la semaine prochaine chez Cornélius! Pour les ...

corneliusL’été ne sied point à un homme de ma trempe. Surtout lorsqu’il est peuplé de désagréments on ne peut plus agaçants tels que déménager, s’acclimater à des locaux au parfum de travaux manuels à venir, ou encore dénicher l’ubication idéale pour installer la bibliothèque que tout homme de lettres se doit de posséder (en l'occurrence, la mienne). Un après-midi, alors que les petits Raoul et Delphine couraient partout en scandant “c’est les vacances”, Solange souriait, comme habitée par ses prochains bébés, et Paul s’évertuait à me convaincre du bien-fondé d’un nouveau copieur par trente degrés à l’ombre. Agacé, je ne pus retenir ce cri du coeur : “pas maintenant !” Je leur tournai le dos pour m'engouffrer dans la salle la plus obscure de nos nouveaux appartements, celle que mon fidèle quadrupède Gilbert s’évertue à nommer “le stock”…
Pour supporter ce capharnaüm, je trouvai enfin une activité saine à la hauteur de ma créativité. Muni de ma fidèle boîte à outils, d’un manuel d’un célèbre brasseur/inventeur belge et de mon flair incontesté, j’entrepris la conception de mon grand-oeuvre. Moi aussi, je passerai à la postérité en laissant derrière moi l'objet de toutes les convoitises : la pompe à bière Cornélius.



En ce jour beaucoup plus frais, je peux vous affirmer que mon humeur est nettement plus avenante. Je pose pour vous en ce moment ces quelques mots, englouti dans mon fauteuil club, un havane de la plus belle facture dans une main et une bière Cornélius à température idéale dans l’autre. Gilbert s’adonne à mes côtés à son passe-temps favori, la sieste, bien qu’elle me semble fort agitée. Qui aurait cru que le bonheur se trouverait là, quelque part au fond du stock ?

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.